Le bar de l’espoungue

14,00

Livre – Publié en 1994 – 60 pages – Format : 14 x 22 cm – Editions Arts Mania Editions

Rupture de stock

Catégorie :

Description

Il suffit de lire les premières lignes du bar de l’Espoungue, pour être complètement captivé par les personnages. On les rencontre tour à tour caluds, snobinards, rustiques, passionnés et on se plaît à le découvrir. Au fil des pages on s’attache à eux, ils ont le verbe aussi haut que le cœur est grand. On croit les reconnaître, et puis au fur et à mesure que l’on progresse dans le roman ou s’identifie à eux, on se retrouve quelque part. On savoure les lignes, on déguste les pages, on engloutit le livre. Et tout se mélange, les coups de gueule et du sort, les vérités dures parfois, parfois le sentiment, la misère, les passions… On sourit, on rit aux éclats jusqu’au final où, l’Amitié avec un grand “A” nous frappe un grand coup. Et ça fait mal ! L’œuvre de Jacques Sourth est un met délicieux, avec tout ce qu’il faut comme ingrédient. Un brin de poésie, une larme d’humour, un soupçon de la réalité, un zeste de rêve, une bonne rasade de rigolade, et surtout en bouquet final une grosse pincée d’amour et de tendresse. Tout ceci mijoté dans un cadre aussi farfelu et naturel que ses habitants et on le dévore très vite, car un plat comme celui-ci ne doit pas refroidir. C’est délectable et on en redemande.

Informations complémentaires

Poids 0.2 kg